Hôtel de Ville


Audio Hôtel de Ville


En 1878, alors que les zones habitées sont encore regroupées à proximité de l’église et s’étirent le long de la rue de Paris, la commune décide d’édifier sa maison commune pour remplacer un bâtiment aménagé en 1836 par Paul-Eugène Lequeux. Située sur l’axe reliant Paris à Argenteuil (actuel Bd Jean Jaurès), elle est précédée d’une vaste place publique qui la met en valeur et sur laquelle 64 tilleuls argentés plantés pour l’inauguration apporte de l’ombrage.

Hôtel de Ville © Ville de Clichy

L’imposant bâtiment est construit suivant les plans de l’architecte Jules Depoix, architecte-voyer de la commune. La façade est composée de 9 travées, un avant-corps majestueux dont la partie supérieure porte le mot « mairie », un fronton interrompu orné de figures couchées encadrant une horloge, un campanile en fonte ajouré couronnant le tout.

L’intérieur est également richement décoré : cheminées monumentales en pierre, style néo-grec de la salle d’attente, style Louis XVI dans la salle des mariages, style Renaissance dans la salle du conseil. Le décor peint de la salle des mariages est confié à Oscar Mathieu et le motif central du plafond est présenté à l’Exposition Universelle de 1878 avant son installation.

La Mairie

Au début du XXe siècle, avec l’urbanisation et l’industrialisation de la commune, des travaux d’agrandissement de la mairie s’avèrent nécessaire et sont entrepris sous la direction de l’architecte-voyer Bertrand Sincholles, à qui l’on doit notamment le kiosque à musique et l’école Pasteur. Il réalise deux ailes latérales et symétriques en avant-corps, surmontées de combles à la française et de deux frontons courbes, jadis ornés de motifs sculptés qui ont été malencontreusement détruits en 1960.

Inauguré en 1907 par le maire de Clichy, Marie Emile Laruelle et le Président de la République, Armand Fallières, l’édifice représente aujourd’hui pour la ville de Clichy, un hôtel de ville de belle dimension. L’agrandissement de la mairie a été l’occasion de créer le bureau du maire, et la salle des fêtes aujourd’hui salle du conseil municipal.

La fresque qui orne cette salle est dûe à Eugène Béringuier, élève de Jean-Paul Laurens et de Benjamin Constant, qui ont notamment travaillé sur les chantiers du Panthéon et de la Sorbonne. La fresque illustre le vote du 3 février 1790 pour l’élection de la première municipalité de Clichy.

Hôtel de Ville © Ville de Clichy

En 1940, Emile Grittel (1870-1953) fait don à la mairie de deux vases en céramique à motifs agricoles exposés dans l’escalier d’honneur. Le céramiste clichois est à l’origine de la Société artistique qui fonde le salon de printemps en 1930. Les ateliers beaux-arts de la ville sont placés sous son patronage.

Depuis 1995, un beau jardin public a remplacé le parking qui occupait la place de l’Hôtel de Ville, celui-ci ayant été enterré en-dessous de la place.

Ce site fait partie du circuit thématique Coeur de Ville.

Partager