Ajouter cet article à ma séléction Envoyer cet article à un ami > Retour <

Parc Roger Salengro

En Bref :

Création : 1897
Superficie : 27000 m2
  Parc Salengro
Le Parc qui s’est appelé « parc Denain » pendant plus de 40 ans, provient du morcellement de la propriété de Madame Veuve Léo Delibes, fille d’Elisabeth Désirée Mesnage-Denain, dont le nom d’artiste était Mademoiselle Denain, sociétaire de la Comédie Française.
 
Le 7 octobre 1895, Monsieur Paul Hellet, alors Maire de Clichy et Madame veuve Léo Delibe, signent une convention par laquelle elle donne bail à la ville, avec promesse de vente de plusieurs parcelles.
Les travaux d’aménagement s’inspirent du style romantique. Les allées sont tracées, la pièce d’eau est redessinée et est agrémentée de rochers artificiels et peuplée de poissons rouges.
Un terrain est réservé pour les jeux des enfants. Un pavillon d’habitation est édifié par Bertrand Sincholles pour le garde républicain.
 
En 1897, le parc Denain est ouvert au public.
La propriété de Monsieur Saule et les terrains de Monsieur Dumur, Monsieur Grousseaud et Madame Veuve Eugène Shoell sont ensuite annexés pour étendre le parc. Il forme un vaste Triangle de 2400 m2 entre le boulevard de Lorraine (boulevard du Général Leclerc) et les rues du Général Roguet et de Villeneuve.
 
Le 10 juillet 1910 Louis Gaudier, Maire de Clichy, inaugure officiellement le parc dans sa dernière version.
Le parc se dote d’œuvres d’art offertes par le Conseil Général à la Commune de Clichy.
Ces sculptures que nous pouvons encore admirer aujord’hui ont pour noms « Terre endormie » de Melle Debienne, « Nymphéa » de M. Gaussé, « La leçon » de Frédéric Tourts.
 
En 1937, le parc est baptisé Roger Salengro, en hommage à l’homme politique français, Maire de Lilles, ministre de l’intérieur du Front Populaire, qui se donna la mort le 18 novembre 1936, victime de violentes calomnies de l’extrême droite.
 


Consulter l'article :


  Parc Roger Salengro

  Parc Roger Salengro

  Parque Roger Salengro